Un rayonnement provincial pour la LHPS

Par Louis-Antoine Lemire-mercredi 27 Mar 2019

Pour la première fois de son histoire, la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS)  a vu certains  de ses joueurs représenter les diverses régions de la Belle Province  dans le cadre des Jeux du Québec qui se déroulaient dans la Vieille Capitale du 1er au 9 mars. Au total, 23 sportifs provenant du circuit scolaire ont pu prouver que la ligue  n’avait rien à envier aux autres circuits québécois.

Parmi les athlètes qui ont été en mesure de se démarquer aux Jeux du Québec, il y a, entre autres, Samuel Dumont, de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette.  Le hockeyeur qui portait les couleurs de la formation de la Capitale-Nationale a récolté  sept points (deux  buts cinq passes) en cinq rencontres pour ainsi se tailler une place dans le top 10 des pointeurs de la compétition.

« L’intégration des jeunes aux équipes Québec prouve que nous avons franchi une nouvelle étape dans l’arrimage du hockey scolaire avec la structure civile. Cela démontre la qualité de nos élèves-athlètes ainsi que celle des intervenants qui les entourent. Nous avons la chance d’avoir des individus qui possèdent un bon bagage de hockey et ils sont capables de bien enseigner aux jeunes qui sont réceptifs à leurs conseils», a mentionné le responsable de la structure d’excellence la LHPS, Steve Gosselin.

Ce dernier a  souligné que presque toutes les  régions avaient un athlète  provenant d’une équipe de la LHPS dans leur formation, dont la Mauricie qui comptait six représentants du  Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières. Steve Gosselin a expliqué que le processus de sélection des joueurs nés en 2004-2005 différait d’une région à une autre.  En ce sens, certaines régions  ont envoyé des invitations ouvertes tandis que d’autres ont invité les joueurs susceptibles  d’être en mesure de se tailler une place au sein de leur formation respective.

Belle vitrine

Steve Gosselin, ancien hockeyeur professionnel,   a eu la chance d’assister à certains matchs des Jeux du Québec. Il considère que cette compétition est un très bel  événement pour les jeunes et il espère qu’il y ait davantage de joueurs de la LHPS sélectionnés dans les différentes équipes dans deux ans. «Je ne retiens que du positif de cette expérience pour nos jeunes. Une fois que nous avons goûté à ce type de tournoi, c’est certain que nous avons la piqûre et que nous souhaitons y retourner avec encore plus d’élève-athlètes. »

Même si les acteurs sur lames ayant participé aux Jeux du Québec sont trop jeunes pour se faire repêcher dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le responsable de la structure intégrée de la LHPS, a remarqué quelques dépisteurs dans les gradins.  Selon lui, certains recruteurs aiment se faire une pré-liste d’athlètes potentiellement intéressants pour leur organisation dans le futur.