Les Diabolos finalistes au Tournoi international pee-wee de Québec

Par Louis-Antoine Lemire-mardi 26 Fév 2019

Pour une deuxième année consécutive, une équipe de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) a pris part à la finale de la division scolaire au Tournoi international pee-wee de Québec.  Lors du match ultime de la 60e édition du plus prestigieux événement de hockey mineur au monde, les Diabolos de l’École Lucille-Teasdale ont toutefois plié l’échine par la marque de 4 à 2 face à l’Intrépide de l’École Nicolas-Gatineau dans une rencontre qui a été âprement disputée.

«Nous avons affronté une bonne équipe et les bonds n’ont pas tournés en notre faveur. Malgré tout, les gars ont joué un bon match », a laissé tomber l’entraîneur des Diabolos, Pascal Dupuis.  L’ancien compagnon de trio de Sidney Crosby a reconnu que le dénouement de la partie n’était pas le résultat anticipé par sa troupe et que la défaite fait mal. «Dans le sport, je crois que nous devons aimer gagner, mais encore plus détester perdre pour faire en sorte de ne pas revivre ce type de déception. Cependant, un revers n’est pas la fin du monde et cela fait partie du processus pour devenir une meilleure personne et un meilleur joueur de hockey. Pour ma part, j’ai perdu mes deux matchs au Tournoi international pee-wee de Québec et cela ne m’a pas empêché d’avoir une carrière de 16 ans dans la Ligue nationale de hockey.»

Les Diabolos n’ont pas à rougir de leur performance, car ils ont remporté trois matchs sur quatre. Selon M. Dupuis, les joueurs auront de bons souvenirs de leur passage dans la Vieille Capitale avec le recul. «L’expérience a été incroyable. Les gars ont été traités comme des professionnels. C’était impressionnant pour eux de jouer devant une telle foule.»

L’équipe pratiquera demain. Pascal Dupuis souhaite que ses joueurs retrouvent leur sourire et leur confiance afin qu’ils soient prêts avant le début des séries éliminatoires de la LHPS.

Match enlevant

L’Intrépide  de l’École Nicolas-Gatineau a ouvert la marque lors du premier vingt. Quelques minutes plus tard, Mathew Katsoulis a fait bouger les cordages pour créer l’égalité.

Lors de la période médiane, Jérémy Leroux a trompé la vigilance du gardien adverse pour donner les devants à l’École Lucille-Teasdale. Toutefois, la formation de l’Outaouais a ramené les compteurs à zéro vers la fin du deuxième engagement.

La troisième période a été l’affaire du défenseur Simon-Pier Brunet. Le hockeyeur a enregistré un doublé pour ainsi procurer le titre à sa troupe.

Dans le tournoi, les Diabolos ont inscrit 23 buts et ils en ont accordé 9.