Terminé
M13 Majeur
1
0
CJM
CDL
15 Avr 12:30
Terminé
M14
1
2
CDL
PAL
15 Avr 12:30
Terminé
M17 Mineur
3
2
CJE
SSJ
15 Avr 13:30
Terminé (PR)
M18
2
5
CMI
ELT
15 Avr 14:15
Terminé
M16
1
2
CLA
CMI
15 Avr 16:45

Une alternative appréciée

Mardi 13 Mars 2018

Louis-Antoine Lemire

Souhaitant combler la perte de l’aréna Étienne-Desmarteau qui est présentement en rénovations, les dirigeants du Collège Jean-Eudes ont décidé de construire une patinoire synthétique afin que leurs joueurs puissent bénéficier du même temps de glace.

«Nous avons présenté le projet au directeur et celui-ci a été enchanté.  L’idée de départ était  d’installer une glace synthétique strictement pour le hockey. Cependant, l’ébauche a pris de l’ampleur et la surface est  finalement utilisée par les joueurs de soccer et les gens qui pratiquent le cheerleading, faisant de l’endroit une salle multisports», a mentionné le responsable du programme hockey à  Jean-Eudes, Stéfan Blanchet. La construction, qui a été réalisée par les employés de l’école, a coûté entre 25 et 30 000$. «Le plateau sert à 95 personnes.  En comptant les autres disciplines, il est presque utilisé à sa pleine capacité», a-t-il constaté.

Sceptiques confondus

Au départ, les adolescents avaient certaines réticences à l’idée de pratiquer leur sport favori sur une surface synthétique. Toutefois, leurs doutes ont été dissipés en voyant la glace. «Ils étaient à la fois impressionnés et excités. Les gars voulaient vraiment l’essayer», s’est souvenu M. Blanchet. Cependant, les premiers coups de patin n’ont pas été faciles pour les acteurs sur lames. «Les M-17 se demandaient s’ils allaient pouvoir reculer sans difficulté. La surface synthétique ne pardonne pas et elle rend les choses plus ardues. La technique des hockeyeurs doit être parfaite. Après trois semaines, les sportifs ont été en mesure de maîtriser leur nouvel environnement.»  D’ailleurs, M. Blanchet a remarqué que c’est plus facile d’apporter des correctifs sur une plus petite surface et que les autres joueurs peuvent bénéficier des conseils qu’il va prodiguer à l’individu, car ils sont tous près les uns des autres.

Avantages indéniables

Comme les joueurs doivent travaillent plus fort sur la patinoire synthétique , M. Blanchet a constaté que, lorsqu’ils retournent sur une glace conventionnelle, ils sont plus explosifs. Ce dernier a aussi noté de belles progressions au niveau de l’approche au porteur afin d’appliquer une mise en échec. Pour ce qui est des cerbères, leurs déplacements sont rapides lorsqu’ils évoluent sur une aire à laquelle ils sont habitués.

L’aréna Étienne-Desmarteau devrait être prêt en 2018. Malgré tout, les dirigeants de Collège Jean-Eudes vont continuer d’utiliser la surface artificielle. «Certains joueurs vont être en salle de musculation tandis que d’autres iront sur la glace synthétique.  Cette dernière permet de s’attarder aux gestes techniques et les entraîneurs peuvent mettre l’accent sur d’autres aspects du jeu pendant leurs pratiques.»

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Sondage

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x