Terminé
M13 Majeur
1
0
CJM
CDL
15 Avr 12:30
Terminé
M14
1
2
CDL
PAL
15 Avr 12:30
Terminé
M17 Mineur
3
2
CJE
SSJ
15 Avr 13:30
Terminé (PR)
M18
2
5
CMI
ELT
15 Avr 14:15
Terminé
M16
1
2
CLA
CMI
15 Avr 16:45

Claude Boivin tombe sous le charme de la LHPS

Jeudi 16 Novembre 2017

Louis-Antoine Lemire

Comme plusieurs parents, Claude Boivin aimerait que son fils atteigne la Ligue nationale de hockey (LNH). Cependant, il est conscient qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Par conséquent, l’ancien des Flyers de Philadelphie et des Sénateurs d’Ottawa a toujours mis l’accent sur les études de son enfant et a décidé de le faire jouer au sein de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) afin que son adolescent puisse combiner l’école et le sport.

«François Groleau, qui était en poste lors du lancement du programme hockey, m’a téléphoné pour me dire qu’il était à la recherche d’entraîneurs. Comme mon boulot était surtout concentré en période estivale, j’ai jugé que cette proposition était une belle occasion pour moi de retourner dans ce milieu. J’ai été emballé par le fait que l’établissement scolaire de la Rive-Sud de Québec offrait un programme études-sport.» D’ailleurs, il est très fier de voir que la moyenne scolaire de son fils ne cesse d’augmenter depuis qu’il étudie au Collège de Lévis. Notons aussi que l’école a obtenu une 1ère place dans la région de Québec Chaudière-Appalaches dans le palmarès des écoles de l'Institut Fraser grâce à une note de 9 sur 10.

Une belle progression

Au fil des ans, M. Boivin a réalisé que le calibre de jeu a nettement progressé. «Le circuit a gagné en notoriété rapidement. L’implication d’anciens professionnels tels que Mathieu Darche, Pascal Dupuis et Stéphane Fiset a fait en sorte que de plus en plus d’individus possédant un bon niveau de hockey ont décidé de quitter la structure civile pour se rallier à la LHPS», a-t-il remarqué.

Précieux contacts

Selon Claude Boivin, le hockey est un petit monde. Ce facteur est un avantage pour les acteurs sur lames œuvrant dans la LHPS. «Plusieurs intervenants du circuit ont des contacts aux quatre coins de la planète. Lorsqu’un jeune vient me voir sur la glace pour s’améliorer, et que je sais que tout va bien à l’école, je vais l’aider dans son cheminement en le guidant vers les meilleures avenues possibles pour lui. Il y a une belle collaboration entre les entraîneurs dans notre ligue. Nous n’hésitons pas à recommander des joueurs provenant d’autres formations.»

Du golf pour les jeunes

En plus de s’impliquer avec les jeunes sur la glace, Claude Boivin est le chef d’orchestre de la première Classique LHPS, un tournoi de golf qui vise à mettre en place un programme de soutien financier à la structure d’excellence. L’homme aimerait que cet événement serve, entre autres, à diminuer le coût d’inscription pour les joueurs, à optimiser la croissance de chaque étudiant-athlète grâce à du matériel pédagogique et à faire rayonner davantage la LHPS auprès de différents partenaires hockey. Pour la première édition, le comédien Hugo Giroux parrainera l’activité qui se déroulera le 1er juin 2018.

Aucun regret

Claude Boivin, qui est l’un des rares québécois à avoir été repêché en première ronde (14e), a disputé une centaine de matchs dans le circuit Bettman. Malgré le fait qu’il aurait aimé jouer plus longtemps sur les glaces de la meilleure ligue au monde, le natif de Sainte-Foy n’a aucun regret. «J’ai subi une fracture du tibia à Calgary. Je n’ai pas été capable de reprendre mon rythme de croisière. Par contre, je me dis que ce ne sont pas tous les hockeyeurs qui ont la chance d’atteindre dans la LNH. Je suis très fier de ce que j’ai accompli», a mentionné celui qui a déjà trompé la vigilance de Patrick Roy dans un match disputé au Forum de Montréal dans les années 1990.

Le retraité s’est rappelé qu’il y avait un bel esprit de corps chez les Flyers et les Sénateurs. Bien conscient que c’était impossible d’avoir des atomes crochus avec tout le monde, l’ancien numéro 40 a réalisé que l’entraide entre coéquipiers était primordiale. D’ailleurs, il passe ce même message aux joueurs des Commandeurs. «Je dis aux jeunes que c’est important d’épauler leurs partenaires plutôt que de le dénigrer après une bévue. »

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Sondage

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x