Anthony Allepot : du hockey scolaire à la LHJMQ à 16 ans !

Mercredi 27 Septembre 2017

Simon Dessureault [email protected] 
26 septembre 2017

 

L'un des nouveaux défenseurs des Foreurs, Anthony Allepot, est un des rares joueurs issus de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) à percer l'alignement d'une équipe de la LHJMQ, à 16 ans.

Allepot a fait partie du programme du Collège Marie-de-l'Incarnation (CMI) de la LHPS à Trois-Rivières durant 4 ans. Il a obtenu 3 buts et 9 passes pour 12 points en 23 matchs l'an passé, dans la catégorie M18 majeur.

«La LHPS M18 est peut-être moins forte que le midget AAA, mais le programme d'entraînement est de calibre midget AAA, a expliqué Anthony Allepot. C'est beaucoup axé sur les habiletés individuelles et j'ai été très bien encadré.»

Le jeune défenseur admet cependant qu'il s'agit d'un très gros changement de calibre. «Le niveau de jeu de la LHJMQ est plus rapide, les décisions sont plus rapides et les joueurs sont plus gros que dans la LHPS, a détaillé Anthony Allepot. Je suis arrivé très en forme à Val-d'Or après le camp des recrues à Sherbrooke et ç'a été une très belle surprise pour moi de percer l'alignement.»

 

Ambitions

Pour continuer de s'améliorer, le Trifulvien considère qu'il doit être plus rapide dans ses prises de décisions avec la rondelle. Il doit aussi mieux utiliser sa grande portée. «J'ai un bon coup de patin et je suis mobile, a ajouté Allepot. Je veux remplir le rôle qu'on va me donner et je devrai gagner mon temps de glace.»

Le défenseur de 6 pieds 2 pouces et 165 lbs veut également tirer avantage du privilège qu'il aura de jouer à 16 ans dans la LHJMQ. «Je veux connaître une bonne saison cette année et être fort l'an prochain pour être repêché par une équipe de la LNH», a-t-il mentionné. Allepot a cependant ajouté qu'il veut y aller une étape à la fois et ne pas se mettre de pression avec cela.

 

Val-d'Or

La vie à Val-d'Or est aussi un très gros changement pour l'adolescent qui fréquente la polyvalente Le Carrefour en 5e secondaire. «Je n'étais jamais venu à Val-d'Or de ma vie, a-t-il avoué. C'est un peu loin (7 heures de Trois-Rivières), mais c'est une très belle ville et tout le monde se connaît ici.»

Anthony Allepot trouve aussi qu'il règne une très bonne ambiance dans l'organisation. Il dit qu'il est privilégié de faire partie d'une équipe comme celle-là.

 

Intelligence

Pascal Daoust, le directeur général hockey des Foreurs, n'a de son côté que de bons mots pour le jeune défenseur. «Son intelligence et sa vision du jeu le distincte, a expliqué Pascal Daoust. On voit un beau potentiel en lui et c'est un défenseur qui est capable de bien distribuer sa première passe tant dans sa zone qu'en zone offensive.»

Et comme tout joueur recrue, il sera dans un processus d'apprentissage. «Il va passer d'un niveau de jeu où tu affrontes des joueurs de ton âge à un niveau où tu peux affronter des adversaires qui ont 4 ans de plus que toi, a ajouté Daoust. On devra le mettre dans un processus de confiance et de développement.»

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Sondage

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x